Magnitude6 | Traces dans l'espace: en reprise à la Cocathédrale de Longueuil
À l'invitation du Théâtre de la ville de Longueuil. Magnitude6 et Espaces sonores illimités (ESI) s'unissent dans ce qu'ils font le mieux: repousser les frontières de l'espace sonore. Vers l'infini, et plus loin encore!
Traces dans l'espace, Cocathédrale, Longueuil, Théâtre de la ville
2917
post-template-default,single,single-post,postid-2917,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_updown_fade,page_not_loaded,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Traces dans l’espace: en reprise à la Cocathédrale de Longueuil /
Vendredi 23 novembre 2018
Cocathédrale de Longueuil

Traces dans l’espace: en reprise à la Cocathédrale de Longueuil

Publié par Magnitude6 dans Nouvelles

Deux ans après avoir été créé à l’Espace Aline-Letendre de l’Église du Gesù en collaboration avec le Vivier, http://syris.fr/?powtovuylust=site-de-rencontre-18-25-ans&33f=ba Traces dans l’espace sera repris dans son intégralité à la Cocathédrale Saint-Antoine de Padoue à l’invitation du Théâtre de la ville de Longueuil.  Pisa Magnitude6 et Ribeirão Pires Espaces sonores illimités (ESI) s’uniront ensemble dans ce qu’ils font le mieux: repousser les frontières de l’espace sonore. Vers l’infini, et plus loin encore!

Cinq cuivres, une batterie, un dispositif numérique et l’environnement sonore exceptionnel de la cocathédrale de Longueuil. Ce sont les ingrédients fabuleux de ce concert-événement. Magnitude6 et Espaces sonores illimités proposent des œuvres composées spécifiquement pour une acoustique réverbérante. Installés autour de la nef centrale, les interprètes se font face, entourant le public assis au centre ; la musique s’y déploie avec délicatesse d’abord, avec puissance et intensité par la suite. Un concert où la beauté et l’émotion vibrent dans l’espace, à chaque instant, offrant une expérience rare.

Selon la volonté du compositeur André Hamel, membre du collectif ESI, l’événement se veut d’abord un concert-installation.

« Le concept d’installation prévaut, dans le sens ou il n’y a pas véritablement de début, ni réellement de fin, à tout le moins dans le caractère musical. (…) La composition s’inspire notamment de l’esthétique de Morton Feldman, voire même de la musique d’ameublement d’Erik Satie. L’idée ici n’est pas de créer une œuvre de type concert, mais bien de sonoriser le lieu, d’habiter l’espace et de le magnifier par des moments calmes et plus actifs. » — André Hamel

Pour cela, André s’est allié de vétérans de l’espace sonore intersidéral Alain Dauphinais et Alain Lalonde. Le geek de service pour opérer la quincaillerie électronique? Le compositeur Julien-Robert avec qui Magnitude6 a créé le projet de vidéo-musique Allégories de ruelles dans le passé.

Le concert aura lieu à 20h le vendredi 23 novembre 2018. À 19h, le public est convié à rencontrer les compositeurs et les interprètes du projet afin d’en découvrir le processus de création. De motifs simples seront enregistrés par les musiciens puis transformés et diffusés dans une enceinte immersives de hauts-parleurs. Une fascinante manipulation électroacoustique à découvrir en temps réel.

 

Vendredi 23 septembre 2018
19h Atelier / 20h Concert / 21h Rencontre avec les artistes
Cocathédrale Saint-Antoine de Padoue, Longueuil
55 Rue Sainte Élizabeth, Longueuil, QC J4H 1J3

Toutes les informations

 

 

08 Nov 2018 aucun commentaire

Publier un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X